Retraite Guérison du couple

A l’écoute de la Parole de Dieu, la retraite Guérison du couple permet de relire son histoire personnelle et conjugale et d’accueillir une grâce de pardon, de guérison et de libération pour soi et son couple.

Elle s’adresse aux couples qui vivent un tournant dans leur vie ou une crise.

Chaque journée est rythmée par :

  • La prière (personnelle et communautaire),
  • Deux enseignements,
  • Des ateliers (poterie, relaxation, peinture... ateliers variables selon chaque session)
  • Un accompagnement spirituel,
  • Et un temps de couple.

 

MODALITES D'INSCRIPTION

- Rédaction d'une lettre de motivation par chaque conjoint

- Etude du dossier par les responsables de la retraite

- Confirmation définitive par CANA France

DATE

- Du lundi 12 avril 2021 à 18h00 au dimanche 18 avril 2021 à 11h00

LIEU

- Maison CANA, Les Pothières - 1230 Route de Pommiers - 69480 ANSE

LOGEMENT

- Vous serez logés séparément, en chambre individuelle.

TRANSPORT

- Les gares les plus proches sont celles d’Anse et de Villefranche-sur-Saône (une navette sera mise en place entre la maison des Pothières et ces gares).

La participation demandée correspond aux frais d'hébergement, de restauration et d'animation.

Participation : de 480 à 768 € par couple. Chacun est invité à partager selon ses possibilités.

Acompte : Une fois votre inscription confirmée vous aurez un acompte de 60€ à verser.

L'argent ne doit pas être un obstacle, contactez-nous en cas de difficultés.

Ils l’ont vécu

  • Marie et Mathieu*

    Ils vivent sous le même toit mais ne partagent plus rien ensemble depuis longtemps, ni leurs nuits, ni les repas. Ils sont là car on leur a conseillé de faire cette retraite. Mais ni l’un ni l’autre n’y croient ! Durant la semaine, leurs temps en couple sont pauvres. Des blessures non pardonnées font obstacle à leur relation et ils n’arrivent pas à mettre des mots. La veille du départ, alors qu’on s’apprête à fêter la fin de la retraite, ils sont toujours éloignés l’un de l’autre. Nous décidons alors de prendre un dernier temps avec eux, en couple, dans la chapelle. Ça y est, enfin, les mots sortent et un pardon, à genou, est donné. « Moi, le Seigneur, en temps voulu j’agirai vite » (Isaïe 60, 22). * Les prénoms ont été modifiés par respect des personnes.

  • Laurence et Pierre

    Elle : Depuis des années je comprenais que notre couple avait besoin d’être aidé, sans savoir par quel moyen. Découvrant, à travers la fraternité cana, la retraite « guérison du couple », j’ai senti cette possibilité comme une réponse. Nous sommes venus en couple, avec un état d’esprit différent, très enthousiaste pour l’un et très négatif pour l’autre. Je me suis rendue compte à travers cette retraite que nous avions besoin, et autant l’un que l’autre, d’être guéri individuellement de nos blessures pour que notre couple progresse et se porte mieux. Le fait d’être une retraite en silence permet d’écouter la parole de Dieu. L’accompagnement individuel m’a fait prendre conscience qu’une blessure d’enfance infectée par le malin me donnait des pensées négatives, qui avaient un impact insoupçonné pour notre couple. J’ai également mieux compris l’attitude de mon mari qui a, pour sa part, reçu la grâce de cheminer toute cette semaine avec le Seigneur. J’ai eu des larmes de joie face à tout ce chemin parcouru pour l’un comme pour l’autre. Le Seigneur est bon et cette retraite nous a fait grandir à la fois dans notre couple mais aussi dans notre famille. Merci Seigneur. Lui : Je suis venu à la retraite de guérison, avec espoir mais surtout réticence, peu convaincu d’autant que le programme de la semaine est laissé, à juste titre, à la découverte des participants. Le principe d’un cheminement individuel, complété d’un temps quotidien d’échange en couple, m’est aussitôt apparu naturel et efficace afin de ne pas se disperser en discussions parasites. L’accompagnement spirituel personnel a été un cadeau d’une richesse incroyable au quotidien, me permettant de faire le point et de progresser grandement. Finalement Dieu m’a rejoint lorsque je m’y attendais le moins... Je recommande donc vivement la formule aux indécis et les encourage à se laisser surprendre par le Seigneur comme je l’ai été ! Merci.

Ces propositions peuvent vous intéresser

Cana 2021 | Mentions légales | Politique de confidentialité | Lutter contre la pédophilie | Réalisation : Agence E-Denzo