Découvrez la proposition qui vous correspond
Tout voir

Guérir son couple ?

D’Annick et Gilles BELIN

Une retraite de la dernière chance ?

Cet été nous avons eu la chance d’animer la retraite « CANA Guérison du couple » en France. Nous avons dû refuser des couples, à cause d’une forte demande. Les couples viennent à cette retraite suite à un problème de communication, à un tournant dans leur vie de couple, ou parce qu’ils vivent une crise conjugale. Ils arrivent généralement avec l’idée que si leur couple va mal, c’est à cause de l’autre…

En juillet, c’était la 1ère fois que nous accueillions autant de couples déjà séparés dans la vie ou pour qui cette retraite était la dernière chance ! Nous nous sentions si petits devant ces souffrances et n’avions d’autres choix que de travailler main dans la main avec le Seigneur. Et il était, une fois de plus, au rendez-vous !

Le Seigneur accomplit des miracles

Voici quelques miracles que le Seigneur a accomplis durant cette retraite.

– Adeline et Philippe*, séparés depuis déjà plusieurs mois, arrivent séparément à cette retraite. Ils ne croient plus à la grâce de leur mariage. A leur arrivée, ils sont très centrés sur ce qui fait conflit dans leur couple et on se demande s’ils pourront rentrer dans la retraite tellement c’est tendu entre eux. Mais le lendemain, ils sont toujours là ! Et le surlendemain aussi … ! Au fil de la semaine, en relisant leur histoire personnelle, ils prennent conscience de leur propre blessure, de leurs mécanismes de défense, de leurs enfermements. Ils réalisent que leur conflit de couple est en lien direct avec leurs blessures non guéries, et c’est un grand soulagement pour eux. Leur conjoint n’est plus leur ennemi, mais simplement le déclencheur d’une souffrance personnelle. A la fin de la retraite, ils donnent chacun leur vie au Seigneur ! Une vraie conversion ! Leurs visages sont rayonnants ! Aujourd’hui ils poursuivent en fraternité CANA et sont accompagnés en couple pour que cette petite graine prenne racine.

 Marie et Mathieu* vivent sous le même toit mais ne partagent plus rien ensemble depuis longtemps, ni leurs nuits, ni les repas. Ils sont là car on leur a conseillé de faire cette retraite. Mais ni l’un ni l’autre n’y croient ! Durant la semaine, leurs temps en couple sont pauvres.

Des blessures non pardonnées font obstacle à leur relation et ils n’arrivent pas à mettre des mots. La veille du départ, alors qu’on s’apprête à fêter la fin de la retraite, ils sont toujours éloignés l’un de l’autre. Nous décidons alors de prendre un dernier temps avec eux, en couple, dans la chapelle. Ça y est, enfin, les mots sortent et un pardon, à genou, est donné. « Moi, le Seigneur, en temps voulu j’agirai vite » (Isaïe 60, 22).

 Xavier* est arrivé désespéré en pensant que sa femme allait demander le divorce. Le Seigneur est passé et l’a sauvé lui et son couple.

– Pierre* est venu pour faire plaisir à sa femme, ne croyant plus en Dieu. A la fin de la semaine, il est délivré de ses angoisses de mort par le Christ et lui donne sa vie, et demande le baptême dans l’Esprit Saint ! ».

– Raphaël et Bénédicte* sont un couple de CANA travaillant pour une structure d’église depuis quelque temps. Bénédicte répète sans cesse à Raphaël qu’il ne s’intéresse pas à elle et qu’ils ne prennent pas assez de temps pour leur couple, ce qui agace beaucoup Raphaël qui s’enferme. Au cours de cette retraite, Raphaël prend conscience qu’il ne fait pas confiance aux autres, et en particulier à sa femme, et qu’il préfère décider seul. Cela provient d’une difficile relation à sa mère un peu envahissante et contrôlante. Du côté de Bénédicte, le sentiment persistant d’être rejetée provenant de sa relation distante avec son père explique sa demande répétitive d’attention de la part de son mari. Ils ont pu demander au Seigneur de venir visiter leur histoire personnelle et choisir de changer leur manière de s’écouter, de décider ensemble et de marcher au même rythme.

* Tous les prénoms ont été modifiés par respect des personnes.

Guérison du couple

Passage

Ce sont bien les difficultés dans la relation de couple qui amènent les couples à vivre cette retraite. Mais on ne vient pas à cette retraite pour faire réparer sa relation de couple, comme on laisserait sa voiture chez le garagiste ! Guérir son couple, ce n’est pas magique ! Cela nécessite à la fois une implication personnelle avec un passage par la croix et l’action de l’Esprit Saint.

« le Seigneur t’a créé sans toi, il ne te sauvera pas sans toi »

Saint Augustin

Partager:
Cana 2020 | Mentions légales | Politique de confidentialité | Lutter contre la pédophilie | Réalisation : Agence E-Denzo